Manifeste - L'association

Mare Nostrum – Une Méditerranée autrement

Temps de lecture approximatif : 2 minutes

Depuis la plus haute Antiquité, la Méditerranée a été le cœur de nos civilisations, le centre névralgique du monde. Des campagnes d’Alexandre le Grand, jusqu’à nos conflits modernes, elle a été une terre d’accueil et d’exil. La Méditerranée est comme l’âme humaine. Sous l’agitation de sa surface, dans ses profondeurs, se cache un monde immuable.

Nous redoutons ce qui est différent. C’est parce que nous sommes incapables d’ouvrir nos yeux, que nous fermons nos bras. Nous devons accepter que le patrimoine culturel, spirituel, la sagesse de nos origines, soient enfouis dans les profondeurs de cette Méditerranée qui est notre part commune, notre monde commun. Le sang qui coule dans nos veines pulse de nos racines mésopotamiennes, égyptiennes, juives, grecques, romaines, chrétiennes et musulmanes. Sur toutes les rives de notre Méditerranée, « Mare Nostrum », nous sommes frères et sœurs. Elle est une mer, une lumière universelle qui nous guide et nous unit.

« La culture, c’est ce qui demeure dans l’homme lorsqu’il a tout oublié », disait Édouard Herriot. « Mare Nostrum – Une Méditerranée autrement », est une association culturelle qui a pour vocation de mettre en valeur le patrimoine méditerranéen que nous devons défendre, sur le plan des problèmes environnementaux et sur le plan de l’esprit. Son ambition est de préserver les grands sentiments de solidarité sociale, de fraternité humaine, de lutte contre les inégalités, de révolte contre la force opprimant le droit et la culture. En résumé, tout ce qui compose le ferment de notre Méditerranée. Nous sommes des femmes et des hommes préoccupés par l’avertissement d’Albert Camus : « Faites attention, quand une démocratie est malade, le fascisme vient à son chevet, mais ce n’est pas pour prendre de ses nouvelles. » Grâce au soutien de tous les acteurs animés par le même idéal, nous réaliserons sur notre site Internet de nombreuses chroniques d’ouvrages, des rencontres à la fois physiques ou en visioconférence, en conviant des écrivains, des poètes, des penseurs, des artistes, des musiciens, soucieux d’apporter au public le plus large, leur vision complémentaire de la « Méditerranée autrement ».

La Bruyère a dit : « L’on n’écrit que pour être entendu, mais il faut du moins, en écrivant, faire entendre de belles choses. » Il nous paraît primordial de soutenir la beauté et la richesse de la littérature méditerranéenne. C’est pourquoi nous allons initier au cours du second semestre 2021 un Prix Littéraire original et inédit, honorant la littérature méditerranéenne, et le dialogue entre les religions qui se sont nourries les unes des autres.

Souhaitons que « Mare Nostrum – Une Méditerranée autrement », grâce à l’engagement de chacun d’entre nous, puisse, dans les pas de Gérard de Nerval, nous convier au « Voyage en Orient » par le partage, la culture sous toutes ses formes, et la rêverie…

Éliane BEDU
Présidente

Comments are closed.