Temps de lecture approximatif : 4 minutes

Lorsqu’à l’automne 2020 nous avons lancé notre association “Mare Nostrum – Une Méditerranée autrement”, nous souhaitions mettre en valeur le patrimoine culturel méditerranéen, grâce à la digitalisation rendue nécessaire par la pandémie qui – aujourd’hui encore – nous attriste et nous éloigne. En à peine six mois, grâce au concours de plus de vingt chroniqueurs talentueux et bénévoles, la réussite de notre site internet est impressionnante. Nous comptons plus de 200 chroniques d’ouvrages et dépassé les 200 000 pages vues avec – ce qui nous importait le plus – une très grande satisfaction du monde de l’édition en général, et des auteurs en particulier.
Mais notre grande ambition était de créer un prix littéraire honorant à la fois la littérature méditerranéenne et le dialogue entre les religions qui se sont nourries les unes des autres. Nous sommes donc fiers de vous présenter le “Prix Mare Nostrum, Grand Prix méditerranéen de littérature et de spiritualité”, qui présente plusieurs originalités.
Dès cet automne, nous dévoilerons une sélection de titres au sein de deux catégories qui distingueront un essai et un ouvrage littéraire dans des thématiques exclusivement méditerranéennes. La principale originalité réside dans le fait que nous ne discriminons pas, au sein de chaque catégorie, les publications “françaises” et “étrangères”. En effet, selon notre Manifeste, le concept “d’étranger” n’existe pas : c’est la Méditerranée que nous avons en partage.
Le choix des ouvrages est lié à une chronique sur le site de Mare Nostrum et non à une date de parution. Aucun livre ne peut apparaître dans une sélection sans avoir été préalablement chroniqué, et validé par le comité de rédaction. La sélection va donc s’enrichir au fur et à mesure des ouvrages chroniqués.
Le prix ne cherche pas à récompenser avant tout l’œuvre d’un auteur jouissant d’une grande notoriété. Il appartient aux jurys, souverains, de faire preuve d’audace en couronnant un premier roman ou un essai réservé à un public motivé. Les jurys, volontairement resserrés, sont composés de lecteurs.
Enfin, la dotation provisoire de ce prix est fixée à 12 000 € divisée entre les deux lauréats. Elle lui permet d’entrer, dès la première année, dans le top 20 des prix francophones. D’emblée, il s’affirme avec sérieux comme un prix incontournable pour les auteurs, la recherche, la création et les éditeurs en Méditerranée. Notre ambition est d’augmenter cette dotation afin d’intégrer le top 10 (source “Livres Hebdo” du 28/10/2020).
Nous espérons que la première édition du prix Mare Nostrum 2021 sera un grand succès, célébrant l’union, la diversité et la richesse littéraire sur toutes les rives de notre Méditerranée. Elle est une mère, une lumière qui nous guide et nous unit.

Éliane BEDU – Présidente
Renseignements : Jean-Jacques BEDU : jj.bedu@marenostrum.pm

Sélection Prix essai

  1. Angour (Armand) (d’) – “Socrate in love” – Albin Michel.
  2. Araborama – “Il était une fois les révolutions arabes” – IMA / Le Seuil.
  3. Bahloul (Kahina) – “Mon islam, ma liberté” – Albin Michel.
  4. Bessis (Sophie) – “Je vous écris d’une autre rive” – Elyzad.
  5. École Biblique de Jérusalem – “Dictionnaire Jésus” – Bouquins (La Collection).
  6. Ferrara (Silvia) – “La fabuleuse histoire de l’invention de l’écriture” – Le Seuil.
  7. Martinez-Gros (Gabriel) – “De l’autre côté des croisades” – Passés / Composés.
  8. Pénicaud (Manoël) – “Louis Massignon. Le catholique musulman” – Bayard.
  9. Quentin (Florence) – “Les grandes souveraines d’Égypte” – Perrin.
  10. Robert (Aurélien) – “Épicure aux enfers” – Fayard.

Sélection Prix littérature

  1. Beniz (Kabira) – “Le Voile de la mariée” – Le Chant des voyelles.
  2. Benoit (Florian) – “Gehanna. Une guerre en Syrie” – L’Harmatthan.
  3. Bonnier (Henry) – “Lîle d’or” – Érick Bonnier. (18 août)
  4. Calligarich (Giangranco) – “Le dernier été en ville” – Gallimard.
  5. Caminito (Giulia) – “Un jour viendra” – Gallmeister.
  6. Dutter (Cécilia) – “L’Amoureuse. Le roman de Marie-Madelaine” – Taillandier. (26 août)
  7. Ébodé (Eugène) – “Brûlant était le regard de Picasso” – Gallimard.
  8. Kaddour (Hédi) – “La nuit des orateurs” – Gallimard.
  9. Kattan (Karim) – “Le Palais des deux collines” – Elyzad.
  10. Maira (Salvatore) – “Les dix mille mulets” – Éditions du Rocher.
  11. Manai (Yamen) – Bel abîme – Elyzad (2 septembre)
  12. Mersal (Iman) – “Sur les traces d’Enayat Zayyat” – Actes Sud.
  13. Ribeiro (Damien) – “Les évanescents” – Éditions du Rouergue.
  14. Ryan (Donal) – “Par une mer basse et tranquille” – Albin Michel.
  15. Tzamiotis (Konstantinos) – “Point de passage” – Actes Sud.

RÈGLEMENT

  1. Le Prix Mare Nostrum (Grand Prix méditerranéen de littérature et de spiritualité – dépôt INPI 4672738) a pour objet de couronner deux ouvrages chroniqués sur le site internet de l’association www.marenostrum.pm entre le 1er octobre de l’année précédente jusqu’au 30 septembre de l’année en cours.
  2. Deux catégories sont offertes : “Les romans à thématiques exclusivement méditerranéennes” et “Les essais liés à la Méditerranée sur le plan historique, géopolitique, philosophique, spirituel et culturel, ou des traditions originales de textes antiques ou anciens”. Sur proposition des chroniqueurs, la sélection des ouvrages dans les deux catégories est effectuée par les membres du comité de rédaction. Ne peuvent concourir que des ouvrages référencés dans la base de données ELECTRE, qui est la base de référence des professionnels du livre. Nous sommes au regret de ne pouvoir accepter les ouvrages autoédités ou les candidatures spontanées.
  3. Chaque année, le comité de rédaction nomme – parmi l’ensemble des membres actifs de l’association – les personnalités qui siègent dans chacun des deux jurys. Ils sont, dans chaque catégorie, au nombre de sept. Ces derniers sont anonymes pour préserver l’indépendance et l’intégrité de l’ultime processus de sélection. Seul le comité de rédaction connaît la composition des deux jurys. Il n’est pas possible de siéger dans les deux catégories.
  4. Une première sélection est présentée au plus tard le 31 mai de l’année en cours. Tout au long de la période, en fonction de l’actualité littéraire, la liste sera enrichie au fur et à mesure des chroniques publiées sur le site jusqu’au 30 septembre. À cette date, le comité de rédaction valide la sélection définitive, qui sera soumise au vote final de tous les membres du jury de chaque catégories.
  5. Lors du vote final, les procurations ne sont pas admises. Pour les jurés ne pouvant se déplacer, tous les moyens électroniques seront mis à leur disposition afin d’y participer. Néanmoins, si un juré est empêché, et en cas de nombre pair dans une des deux catégories, un membre du jury est tiré au sort pour en assurer la présidence. En cas d’égalité au dernier tour de scrutin, son vote compte double. Il ne peut pas y avoir ni d’ex aequo, ni de “mention spéciale”.
  6. Le vote doit avoir lieu entre le 1er et 15 novembre. Le résultat est annoncé par la présidente de l’association.
  7. À ce jour, le prix est doté d’une enveloppe minimale de 12 000 €, répartie en parts égales entre les deux lauréats.

Faire un don

Vos dons nous permettent de faire vivre les libraires indépendants ! Tous les livres financés par l’association seront offerts, en retour, à des associations ou aux médiathèques de nos villages. Les sommes récoltées permettent en plus de garantir l’indépendance de nos chroniques et un site sans publicité.

Vous aimerez aussi

Comments are closed.