Temps de lecture approximatif : 3 minutes

Le dernier roman de Lorraine Kaltenbach est particulièrement surprenant. Le portrait que l’auteure fait de Marie-Sophie de Wittelsbach ne ressemble en rien à ce que l’on pourrait imaginer à propos de la sœur de Sissi. La dernière reine consort des Deux-Siciles est une avant-gardiste. Ne craignant ni les bombes, ni les commérages, Marie-Sophie se libère de toutes les contraintes de son sexe et de son rang. Malgré tout cela, il lui est impossible d’atteindre le bonheur.

“Le secret de la reine soldat” mêle la petite histoire à la grande. Entre l’effondrement du royaume des Deux-Siciles en 1861, l’unification de l’Italie, la guerre franco-prussienne et la chute du Second Empire en 1870, se dessine un parcours atypique. Celui d’une reine déchue au destin tragique et inavoué. La mystérieuse Marie-Sophie de Wittelsbach est unie par un secret à une vieille famille protestante française. Ce secret, c’est la famille de Lorraine Kaltenbach qui le garde depuis près de 160 ans dans la tour du château de Garrevaques.

La reine des Deux-Siciles était prédestinée à une vie scandaleuse et hors-norme. Dès ses dix-neuf ans, elle arpente les rues boueuses de Gaète sous les bombes, alors que la ville est assiégée par l’armée de Garibaldi en 1860. Comme son mari n’a ni le physique, ni le moral pour visiter ses troupes, c’est elle qui allume les mèches de canon avec ses cigarettes, prodigue des soins aux blessés et soutient ses soldats jusqu’au dernier instant. Surnommée la “Madone des boulets”, elle aurait mené ses hommes en leur disant : “Soyez tranquille puisque les hommes manquent de courage, il faut bien que les femmes en montrent un peu”. Intrépide et courageuse, son désir de venger son royaume déchu la poursuivra jusque dans ses vieux jours, où elle se ligue avec des anarchistes pour renverser le royaume de l’Italie unifiée.

De Naples à Paris, en passant par Rome, Augsburg, Munich, Vienne, Londres, Cannes et Houlgate, Marie-Sophie suscite l’admiration. Elle, l’aventurière, l’indépendante, la forte tête. Nonobstant, tous peuvent observer sa pâleur et la tristesse qui marquent son visage au fil du temps. Le souvenir d’un amour passé, dissimulé, la ronge, et avec lui un enfant qu’elle a abandonné après sa naissance. Marie von Wallersee-Larisch, cousine de la reine soldat, avait déjà tenté de dévoiler l’existence de cet enfant caché en publiant un ouvrage à la fin de sa vie. Mais c’est Lorraine Kaltenbach, qui en ouvrant ses archives familiales, va déterrer ce secret d’État qui faillit ébranler l’Europe au milieu du XIX° siècle. La cousine Daisy de son arrière-grand-mère, jeune femme maladive qui mourut à 23 ans en 1875, n’est autre que la fille de la reine soldat et d’un zouave pontifical, Emmanuel de Lavaÿsse-Châteaubourg. Emmanuel faisait partie des volontaires venus défendre l’État pontifical, alors menacé par les partisans de l’unification italienne. L’auteure nous conte l’amour qui anima la reine et son aïeul, tout en retraçant l’histoire de cette mystérieuse cousine au destin funeste. Son idylle avec Emmanuel fut bien le seul bonheur que Marie-Sophie connut, car sa vie après son zouave ne fut rythmée que de scandales, et de drames. Pour la première fois, Lorraine Kaltenbach nous dresse le portrait saisissant d’une Marie-Sophie amoureuse, heureuse et légère. Derrière son image de guerrière se cache une femme meurtrie, se rattachant à un amour passé, et à l’espoir de revoir un enfant qui lui a été arraché.

L’auteure fait montre d’une extraordinaire érudition et d’une riche documentation. Son style entraînant et agréable permet au lecteur de se plonger dans les mystères qui entourent la reine déchue. Personne d’autre que l’héritière d’un lourd secret familial n’aurait pu la décrire de façon si poignante et authentique, la montrant sous un tout nouveau jour, celui de mère. Lorraine Kaltenbach réalise un coup de théâtre révélant la véritable Marie-Sophie, reine soldat que tout le monde pensait connaître.

Éliane BEDU
contact@marenostrum.pm

Kaltenbach, Lorraine, “Le secret de la reine soldat : l’extraordinaire sœur de Sissi”, Le Rocher,”Biographie/Histoire”, 17/02/2021, 1 vol. (288 p.), 20,90€

Retrouvez cet ouvrage chez votre LIBRAIRE indépendant près de chez vous et sur le site de l’EDITEUR

Faire un don

Vos dons nous permettent de faire vivre les libraires indépendants ! Tous les livres financés par l’association seront offerts, en retour, à des associations ou aux médiathèques de nos villages. Les sommes récoltées permettent en plus de garantir l’indépendance de nos chroniques et un site sans publicité.

Vous aimerez aussi

Voir plus d'articles dans la catégorie : Histoire - Géopolitique - Biographies

Comments are closed.