Temps de lecture approximatif : 5 minutes

Un livre commence lorsqu’on soulève la couverture et que l’on découvre le monde de l’écrivain. “Mystiques méditerranéennes et autres nouvelles historiques”… Un titre étonnant, mais choisi avec justesse, car il ne doit surtout pas rebuter le lecteur. En parcourant furtivement l’ouvrage, on comprend très vite qu’il s’agit d’une approche historique et sérieuse d’un pan de l’histoire méditerranéenne, et non pas d’un énième titre accrocheur sur quelques mystères ou billevesées prisés par les amateurs de merveilleux.
Thierry Grillet, né à Narbonne, est journaliste à “L’Indépendant” de Perpignan. C’est en chercheur et en passionné qu’il a parcouru deux départements qui bordent la Méditerranée que sont l’Aude et les Pyrénées-Orientales. “L’esprit souffle où il veut”. Cette interprétation herméneutique d’un passage de l’Évangile de Jean s’applique à merveille aux déambulations pédestres et littéraires de l’auteur. Quand j’ai débuté dans l’écriture, le regretté Michel Roquebert – auteur de “l’Épopée cathare” – m’avait confié : “Jeune homme, c’est une région où souffle l’esprit du Graal…” J’en conviens volontiers, et la lecture de l’ouvrage de Thierry Grillet est une incontestable invitation à donner raison à Michel Roquebert, et à parcourir le patrimoine historique et mystique du Roussillon et de la Haute Vallée de l’Aude.

Comme si tout était symbole, l’ouvrage est divisé en 3 parties de 11 chapitres. Ce n’est sûrement pas un hasard car, dans la première partie, l’auteur nous entraîne dans un monde en éveil qui se nourrit des trois immenses cultures monothéistes : juive – gardienne d’une tradition occultiste avec la Kabbale –, musulmane avec le Soufisme, et chrétienne avec l’ombre tutélaire d’un personnage dont il ne parle toutefois pas, Ramon Lull, et qui vont s’ajouter les unes aux autres. Les hommes – des clercs comme des laïcs – dans un vaste essor intellectuel, se mettent à discuter avec ardeur et passion des sciences et des connaissances perdues trois millénaires avant Jésus-Christ, dont les Chaldéens et les Babyloniens avaient été les dépositaires. C’est donc en pays d’Oc que vont se reconstruire les centres de cultures abattus par les barbares analphabètes, venus du pays d’Oil, qui déferleront une nouvelle fois en 1209, pour mettre cette terre de tolérance à feu et à sang… Les plus grands génies – au péril de leur vie – vont revendiquer la “liberté de penser”. C’est avec une plume précise, et surtout intelligible sur une thématique difficile, que Thierry Grillet nous restitue le lointain prestige, et surtout l’étrangeté et le surnaturel qui a gagné cet “Âge”, qui n’a de “Moyen” que le nom ! On sent en Thierry Grillet l’âme d’un “chevalier faydit”, qui aurait naguère lutté contre l’intolérance et la barbarie d’une frange de l’Église romaine laquelle – dans cette région meurtrie par la croisade contre les Albigeois et l’Inquisition – fut la maîtresse de l’ordre établi, l’apôtre d’une loi sans âme, et la dépositaire d’une menteuse vérité historique. On perçoit en lui une plaie qui ne se serait jamais refermée, et dans laquelle il trempe sa plume. C’est ce qui lui confère son style incisif et son talent.

La seconde partie, titrée : “Ésotérisme, histoire et faits étranges dans la Haute Vallée de l’Aude” va ravir nombre de lecteurs. Le terme “ésotérisme”, néologisme moderne, ne doit pas faire peur. Il faut faire confiance en Thierry Grillet pour séparer le bon grain de l’ivraie, surtout en matière de catharisme. Le portrait qu’il fait de Déodat Roché est remarquable. L’homme aime peupler son monde d’énigmes, non pour les résoudre, mais pour s’y complaire. Le massacre des moines de Saint-Martin Lys et l’assassinat de l’Abbé Gélis en font partie. Le meurtre sauvage de ce dernier, durant la nuit du 31 octobre 1897, demeure une énigme. Mais, sur ce point, que l’auteur me pardonne, j’irai à l’encontre de sa thèse. Il ne faut pas mêler l’abbé Saunière à cette sombre affaire. La prétendue “énigme de Rennes-le-Château” est une extraordinaire supercherie montée à la fin des années 1950. Dans tous les cas, si un hypothétique secret devait être connu par les étranges prêtres du Razès en cette fin de 19e siècle – Gélis, Boudet, Saunière – le dernier est bien celui qui en savait le moins ! Mais qu’importe la vérité, pourvu qu’on ait le mystère… Et puis le mystère ne serait pas le mystère, si tout le monde y croyait comme on croit à la lumière du jour et à la chaleur du soleil.

Enfin, la troisième partie est peuplée de personnages et de lieux singuliers. L’auteur fait encore montre d’une incontestable érudition et d’un talent de conteur. Elle se lit à la vitesse de l’éclair. On est stupéfait par cette galerie de grands personnages, dont certains demeurent connus par un petit cénacle, comme le philosophe Georges Canguilhem ou Jim Harrison, dans les pas duquel on voudrait marcher en quête de la valise perdue d’Antonio Machado. Qui sait, ressortira-t-elle un jour de quelque grenier, comme dans les années 1930, a été exhumée la malle de Newton qui contenait tous ses manuscrits alchimiques, et un exemplaire du “Guide des égarés” de Moïse Maïmonide ? On voudrait suivre le fantôme de Joseph Kessel sur le chemin de la liberté, qui fut toutefois tragique pour Walter Benjamin. Et puis il y a cet incroyable ancien hôtel étoilé à Vernet-les-Bains, aujourd’hui en ruines. L’Hôtel Alexandra accueillit les plus grandes personnalités comme Le Prince Rainier III de Monaco, Léopold III roi des Belges, Pablo Casals, mais aussi André Malraux qui y aurait rédigé une partie de “L’Espoir”. Dévastée par la terrible crue de 1940, cette ruine majestueuse ouverte à tous les vents et aux fantômes, est le lieu d’élection de squatteurs, graffeurs et amateurs de rituels lucifériens…
Il est temps de refermer avec regret cet ouvrage étonnant pour l’ouvrir à la première page. En effet, il est servi par une très belle préface de Nicolas Caudeville, à laquelle nous ne pouvons pas être insensibles :

Le livre de Thierry Grillet, entre Aude et Pyrénées-Orientales, entre ciel et terre, raconte ce qui a eu lieu et ce qui a été oublié, et qui demeure sous la surface de la mémoire collective, que l’on a réécrite comme un palimpseste. Il a la valeur d’un Platon dans le Timée et le Critias, entre le mythe de l’origine de la civilisation et sa disparition avec sa part de Mare Nostrum comme fil rouge.

Nicolas CAUDEVILLE

Il est des livres dont on n’a pas envie qu’ils s’achèvent ou dont on réclame déjà une édition augmentée. Il est vrai que le nombre de légendes, de mystères, de lieux et de personnages singuliers sont aussi illimités que l’univers. Si l’on veut rester dans les Pyrénées-Orientales, j’aurais envie de lancer Thierry Grillet sur la piste d’Ernest Cabaner, ce poète et pianiste perpignanais sans qui Rimbaud serait sûrement mort de froid et de faim ; Max Lebaudy – “le petit sucrier” – héritier de la plus grande fortune de France, qui organisait des corridas en plein Paris, lavait ses calèches au champagne, et qui est venu mourir tristement une nuit de Noël à Amélie-les-Bains ; Maurice Leblanc – dont on ressuscite en ce moment Arsène Lupin – et qui est mort d’une pneumonie à Perpignan, en fuyant sa dépression et le nazisme ; Thomas Merton, né à Prades, moine, poète militant et social, auteur de ce chef-d’œuvre qu’est “La Nuit privée d’étoiles”, et enfin l’immense perpignanais François Brousse, philosophe visionnaire et alchimiste des mots, peut-être l’un des derniers grands initiés… Bien sûr, Il y en a bien d’autres. Mais je fais confiance à la plume talentueuse de Thierry Grillet pour exhumer et honorer les grandes figures disparues de ces mystiques méditerranéens.

Jean-Jacques BEDU
contact@marenostrum.pm

Grillet, Thierry, “Mystiques méditerranéennes : et autres nouvelles historiques”, Les Presses littéraires, 22/01/2021, 1 vol. (184 p.), 19,00€.

Retrouvez cet ouvrage chez votre LIBRAIRE indépendant près de chez vous et sur le site de L’ÉDITEUR

Faire un don

Vos dons nous permettent de faire vivre les libraires indépendants ! Tous les livres financés par l’association seront offerts, en retour, à des associations ou aux médiathèques de nos villages. Les sommes récoltées permettent en plus de garantir l’indépendance de nos chroniques et un site sans publicité.

Vous aimerez aussi

Voir plus d'articles dans la catégorie : Histoire - Géopolitique - Biographies

Comments are closed.