Temps de lecture approximatif : 4 minutes

Hélène Legrais, La ballade d’Amélie, Calmann-Lévy, 02/11/2023, 1 vol. (314 p.), 19,90€

Avec La ballade d’Amélie, son nouveau roman paru aux éditions Calmann-Lévy, Hélène Legrais signe une œuvre de maturité, profonde, sensible, à son image : généreuse et empreinte d’humanité. Plus de trente ans après ses débuts littéraires remarqués et maintes fois salués, couronnée cet automne par la très émouvante et méritée réception dans l’ordre des Arts et Lettres, la romancière catalane revient avec un récit résolument moderne, et dans une thématique qui l’a personnellement affectée.
La perte de repères, la difficulté à trouver sa place, le besoin viscéral de rompre avec un quotidien oppressant pour renaître et s’accomplir ailleurs… voilà des questionnements intemporels que chacun peut ressentir au cours de son existence. Avec une infinie justesse psychologique et une plume alerte jonglant entre larmes et sourires, Hélène Legrais parvient à toucher en plein cœur tant elle réussit à donner vie à une héroïne qui nous ressemble.

Une cantatrice au sommet de son art terrassée par la maladie

Amélie, le personnage central du roman, est une cantatrice accomplie. Sa voix exceptionnelle lui a valu de se produire sur les plus prestigieuses scènes lyriques européennes. Mais elle a mis sa carrière entre parenthèses lorsqu’elle est tombée enceinte après une brève aventure avec Guido, un chef d’orchestre charismatique qui l’a aussitôt abandonnée. Elle élève seule sa fille Isabella dans une maison de campagne en pays catalan. Alors qu’elle s’apprête à faire un retour très attendu après des années en retrait pour des raisons personnelles, la voix s’éteint soudainement. Envolés les rêves de gloire et la ferveur des ovations… Le diagnostic des médecins est sans appel : Amélie est victime d’un burn-out sévère.
Cette affection encore méconnue il y a quelques années fait désormais partie du paysage sociétal. Nombreux sont ceux qui, après s’être démenés au travail et dans leur vie personnelle, sentent leurs forces les abandonner. Certains diront que le surmenage n’est pas une fatalité et qu’il faut savoir s’écouter. Certes, mais entre les responsabilités, les attentes de l’entourage et les exigences que l’on se fixe, le lâcher-prise est impossible. Et lorsqu’on est passionné par son art, la frontière est d’autant plus ténue.
Hélène Legrais excelle dans la description des affres d’Amélie. Chute vertigineuse dans les abysses de la dépression, incompréhension face à ce sabotage intime et inexplicable, douloureux renoncement… L’héroïne est au bord du gouffre. Mais de cette épreuve naîtra une renaissance, il suffit d’espérer et de savoir saisir les mains tendues sur le chemin.

La fuite salvatrice vers la Lozère

Écrasée par cette nouvelle infortune, Amélie n’a plus goût à rien ni personne. Pour échapper à une existence devenue insupportable, elle décide de disparaître. Qu’importe la direction, du moment qu’elle peut tout laisser derrière elle. Munie de quelques bagages, accompagnée de sa fidèle chatte Indy, elle part sur les routes au volant d’une improbable et pittoresque fourgonnette, prêtée par une amie.
Mais le hasard en décide autrement : c’est en Lozère, terre d’accueil, que son périple va trouver un refuge pour renaître de ses cendres et panser ses blessures. Au cœur de hameaux perdus, dans des paysages grandioses, Amélie découvre une nature sauvage. Et des êtres humains lumineux dont la générosité n’a d’égale que la discrétion. Nora, jeune créatrice aux mille projets fantasques, Bernard le bricoleur à la bonne humeur communicative, Marc l’éternel amoureux discret… tous s’affairent autour d’Amélie pour l’aider à se reconstruire, à son insu.
Le charme et l’authenticité de ces nouveaux amis réchauffent le cœur éprouvé de la cantatrice. Peu à peu, sans même qu’elle s’en rende compte, ses blessures se referment. Mais un autre défi attend Amélie : celui d’assumer pleinement ce qu’elle est, ce qu’elle a été. Car on ne se libère vraiment que lorsqu’on accepte de regarder la vérité en face.

Une renaissance et la promesse d’un nouvel amour

L’amitié désintéressée de Marc, dont elle devine l’inclination amoureuse contenue depuis leur rencontre, bouleverse Amélie. Lui qui l’observe discrètement depuis des mois retrouver l’envie de rire, de rêver, de vivre tout simplement. Lorsqu’un jour, alors qu’elle retrouve l’espace de quelques instants sa voix sur les hauteurs des monts lozériens, Marc l’entend et comprend alors qui elle est vraiment… Amélie sait que le temps des aveux est venu.
Elle qui s’apprêtait à fuir à nouveau, persuadée qu’il se sentirait trahi et manipulé, découvre chez Marc une profondeur d’âme exceptionnelle. Il ne lui demande rien, sinon de rester et de lui faire confiance. En la prenant telle qu’elle est, sans chercher à la changer, ni même à connaître son passé, Marc offre à Amélie ce dont elle a tant besoin pour renaître pleinement. Être acceptée et aimée pour ce qu’elle est. Le plus beau des cadeaux… celui de la liberté d’être soi.

Une ballade d’espoir et de vie

Avec La ballade d’Amélie, Hélène Legrais signe un beau roman porté par une plume vive et une sensibilité à fleur de peau ; un récit à la tonalité mélancolique, mais jamais larmoyant. Au contraire, il respire l’optimisme et célèbre la vie sous toutes ses formes. L’auteure excelle dans l’art de mêler l’intime et l’universel, de faire surgir l’extraordinaire du quotidien le plus banal. Surtout, sa profonde humanité transpire dans chaque mot et chaque portrait, faisant d’Amélie et de ses compagnons de route bien plus que de simples personnages.
Grâce à ce texte porté par le souffle puissant de la nature, Hélène Legrais signe une vibrante ode à l’amour. Celui qu’on porte aux autres mais aussi et surtout à soi-même. Sa plume alerte et généreuse confère à cet ouvrage une dimension à la fois intemporelle et résolument moderne. Le très nombreux et fidèle lectorat qui suit attend chaque année le nouvel ouvrage d’Hélène Legrais sera comblé. Assurément une très belle ballade…

Chroniqueur : Jean-Jacques Bedu

Chroniqueur : Jean-Jacques Bedu

NOS PARTENAIRES

Faire un don

Vos dons nous permettent de faire vivre les libraires indépendants ! Tous les livres financés par l’association seront offerts, en retour, à des associations ou aux médiathèques de nos villages. Les sommes récoltées permettent en plus de garantir l’indépendance de nos chroniques et un site sans publicité.

Vous aimerez aussi

Voir plus d'articles dans la catégorie : Actualités littéraires

Comments are closed.